jeudi 24 mars 2016

Possédé


Par trois fois, sous ma langue tu jouiras.
C'est ce que veut le Diable, ma douce,
Et je m'exécuterais, il en va de soit !
- Damné suis-je, par ta chevelure rousse. -

Il est présent dans chacun de nos baisers,
Sous chacune de nos brûlantes caresses,
Et lorsque fou d'amour, je meurs de te pénétrer
C'est lui qui enfle de désir et se dresse.

Je suis le Fils de la Nuit, le loup noir
Posté à l'orée de ton plaisir,
Gardien de tes souffles, je suis le Miroir
Qui reflète et exauce tous tes désirs...

Par trois fois, sous ma langue tu jouiras,
Au nom du vers, qui tisse, et du Sein Soupir.
Amen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire